Comment isoler sa maison pour un meilleur confort thermique ?

  • 11 février 2019
Comment isoler sa maison pour un meilleur confort thermique ?
Isoler son logement est le secret d’un habitat sain et économe en énergie que ce soit en rénovation ou en construction. En effet, elle permet notamment de réduire les déperditions thermiques d’une maison. L’isolation par l’intérieur est la technique la plus prisée en France. Encore faudra-t-il savoir si la maison est bien isolée, quelle partie de la maison faut-il isoler et quelle technique utiliser. En général, l’isolation d’une maison peut se réaliser sur trois niveaux : les combles, les murs et le sol.

Les bénéfices d’une isolation par l’intérieur

L’isolation est avant tout le premier chantier à prioriser lors d’une rénovation. Une maison bien isolée permet de :
  • réaliser des économies sur le coût de chauffage ;
  • augmenter de façon très satisfaisante le confort de vie, en été comme en hiver ;
  • valoriser le logement.
Étant la base d’une maison moins énergivore, les règlementations thermiques, à l’instar de la RT 2012, augmentent de manière progressive les épaisseurs minimums d’isolation. Contrairement aux idées reçues, l’isolation est très utile en hiver, mais aussi en été. Effectivement, l’isolation, qu’elle soit intérieure ou extérieure, permet de garder la chaleur engendrée par le chauffage. Sans Isolation, cela reviendrait à se chauffer directement dehors. Inversement en été, elle permet de limiter les apports extérieurs pour assurer une température clémente à l’intérieur.    

Prioriser l’isolation des combles

Le toit constitue 30% des déperditions de chaleur d’un logement, encore plus si celui-ci n’est pas isolé. Ou alors mal isolé à cause d’une insuffisance de l’épaisseur de l’isolant notamment si la durée de vie de ce dernier est dépassée. Il est donc indispensable de privilégier l’isolation des combles pour améliorer le confort énergétique de la maison. Pour les combles perdus, il faut privilégier la pose de l’isolant directement sur le sol. Ceci dans le but de limiter au maximum le volume à chauffer. Isoler uniquement les rampants revient à chauffer pour rien la partie entre le sol et le toit. Toutefois, si cette zone a une fonction de stockage, il faut isoler les rampants en visant un minimum de R=6m². K/W. Par ailleurs, l’isolation intérieure des rampants est plus délicate que l’isolation au sol. Il faut :
  • un isolant proche des sources d’humidité,
  • un isolant avec une forte densité pour le confort été,
  • faire le calcul nécessaire pour vérifier la résistance de la structure.

Possibilité d’isoler sa maison pour 1 euro

Aujourd’hui, il est possible d’isoler ses combles perdus pour seulement un euro. Le principe est simple. Étant donné que c’est l’une des priorités lors de la rénovation énergétique d’un logement, le Ministère de l’Écologie stipule qu’un tel chantier peut permettre de réduire sa facture de chauffage d’environ 400 euros par an. Malheureusement, isoler sa maison pour un euro n’est pas donné à tout le monde. Il faut avant tout être éligible au programme d’isolation 1 euro, qui se base sur trois critères :
  • la zone géographique,
  • le nombre de personnes dans le foyer,
  • le revenu fiscal de référence.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide