Comment négocier le prix d’un bien immobilier ?

  • 28 janvier 2019
Comment négocier le prix d’un bien immobilier ?
Négocier un bien immobilier est une compétence pour faire les bonnes affaires. On n’achète pas un bien immobilier comme on achèterait des chaussures.  Il faut savoir que les vendeurs savent bien qu’ils vont devoir négocier le prix de vente, et ils en prennent compte lorsqu’il fixe le prix. En principe ils augmentent le prix de vente de 5 à 10% de ce qu’ils souhaitent avoir.

Comment négocier un bien immobilier

Dans chaque transaction immobilière, il y a une partie dite négociation et pour bien négocier un bien immobilier, la première chose est de savoir de quel budget vous disposez. Je vous conseille donc de réviser vote compte bancaire. Il faut également prendre connaissance des prix du marché local. Visionnez les annonces similaires au bien que vous allez visiter. Je vous conseille de regarder les annonces misent en ligne par une agence, le prix est plus souvent juste, contrairement au privé qui ont une tendance à surévaluer leur objet.

Prendre des infos pour bien négocier un bien immobilier

Celui qui gagne dans une négociation, c’est celui qui en sait le plus sur l’adversaire, notamment sur ses faiblesses. Lors de votre visite, essayer de savoir qu’elle son ses intentions futures (construire, réinvestissement), est-il pressé de vendre (suite à un déplacement professionnel ou  suite à un divorce,), a-t-il d’autres visites programmées et a-t-il reçu des offres, depuis combien de temps le bien est en vente. Le but étant de savoir si le vendeur est pressé et de connaître votre marge de manœuvre. Vous pouvez lui poser la question : « votre bien est-il négociable ? » S’il dit « OUI », c’est un bon signe, mais s’il dit « NON », cela ne veut rien dire… vous avez le droit de faire une offre et c’est de cette offre que va débuter la négociation.
 Il faut avoir des arguments pour bien négocier l’affaire. Ces arguments vous les trouverez lors de la visite.
Ils peuvent être par exemple :
  • Pas d’ascenseur
  • Bilan énergétique peu favorable
  • Rénovation à faire
  • Mauvaise situation (bord de route fréquenté)
  • Remise au goût du jour
 Listez vos arguments et gardez-les en tête lors de la négociation du bien immobilier. Il ya une technique de  sous-évaluation pour négocier un bien immobilier. C’est une technique qui peut s’avérer dangereuse et elle est à utiliser seulement dans certains cas comme :
  • Lorsque le propriétaire est pressé de vendre
  • Son bien est clairement négociable
  • Son bien est sur le marché depuis longtemps
  • Il n’a pas, ou très peu de visites
Faites une offre non négociable, bien en dessous du prix demandé environ (-20%), ça passe ou ça casse…
La réactivité est fondamentale pour négocier l'achat d'un immobilier :
Si vous êtes sûr de vouloir acquérir le bien, soyez réactif. Faites une proposition écrite et non verbal et proposez la signature d’un acte de vente pour les jours qui suivent. Mettre de la pression sur le vendeur peut souvent débloquer rapidement la situation. Surtout s’il est pressé et en période de doute (nombreux mois sur le marché).
Une dernière remarque pour négocier un achat immobilier :
Il y a une chose que vous ne devez jamais faire, c’est de négocier votre achat par téléphone. Il est préférable d’avoir la personne en face de soi et c’est d’autant plus difficile de mettre quelqu’un à la porte que de raccrocher le téléphone. Une toute dernière remarque pour négocier un achat immobilier pour un achat Il y a  une chose que vous ne devez transférable d’avoir la personne en face de soi er d’autant plus difficile de mettre quelqu’un à la porte.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide