Comment analyser les diagnostics immobiliers ?

  • 7 mai 2021
Comment analyser les diagnostics immobiliers ?
Plusieurs documents sont nécessaires pour la vente ou la location d’un bien immobilier. Les diagnostics immobiliers font partie des documents à fournir à l’acheteur ou le locataire. Certains sont obligatoires et d’autres non. Mais, comment analyser ces diagnostics immobiliers ? Cet article vous sera utile pour mieux comprendre les données de ces relevés.

Les diagnostics immobiliers obligatoires et leurs objectifs

L’objectif en général des diagnostics immobiliers est de protéger les occupants de la maison et de leur éviter tous risques. Ainsi, il y a des diagnostics obligatoires à faire sur un bien immobilier. Pour être plus précis, leur nombre est de 10 au total. Il faut aussi remarquer que leur validité est différente. Pour en savoir plus sur ces diagnostics, nous vous conseillons de faire des recherches un peu plus poussées sur le sujet en ligne.

La charge de payer les différents diagnostics fait également l’objet de plusieurs controverses. De manière générale, la transaction est à la charge du vendeur. Puisque ces diagnostics sont faits dans le but de garantir la sécurité des occupants de la maison, d’autres analyses non obligatoires peuvent être réalisées par l’acheteur. Lors de la mise en location du bien, si les diagnostics expirent après la cession, ceux-ci sont à la charge du nouveau propriétaire. Les diagnostics sont à titre informatifs et le vendeur n’est pas obligé de refaire les travaux. Mais cela augmente les chances de vente. La loi n’interdit pas la vente d’un bien avec du plomb ou de l’amiante après les analyses.

Comment analyser les diagnostics immobiliers ?

Pour réaliser les diagnostics, le vendeur doit appeler un diagnostiqueur agréé pour que les documents à présenter à l’acheteur soient complets. Mais il faut savoir analyser les données qui sont en votre possession afin discuter le prix. Ils permettent aussi de savoir quels sont les travaux à réaliser.

Même si le diagnostic d'amiante ou de plomb est positif, il n'est pas nécessaire pour l'acheteur ou le vendeur d'effectuer ce travail. Cependant, si le ratio est suffisamment élevé, il peut être nocif pour la santé, mais les travaux sont parfois coûteux. Le diagnostic de l'amiante est généralement réalisé sur les bâtiments construits entre 1960 et 1980. Si de l'amiante est utilisée dans des matériaux pouvant être accessibles aux occupants de la maison, il y a un risque. Dans le cas contraire, il est possible de ne rien faire.

Constat de Risque d’Exposition de Plomb (CREP)

Le Constat de Risque d’Exposition de Plomb (CREP), utilisé pour détecter la présence de plomb dans le revêtement. S’il est positif, la période de validité est de 6 mois et 1 an, sinon elle est illimitée. Ce diagnostic concerne les maisons construites avant 1990. Si ces dernières couvrent bien les murs, aucune intervention particulière n'est requise.

Diagnostic électricité

Le diagnostic électricité pour prévenir les risques d’électrocution. Sa validité est de 3 ans et il faut le refaire en cas de renouvellement d’installations. Le procédé est réalisé par l’électricien pour découvrir la vétusté de certaines installations. C’est utile car parfois cela nécessite de travaux afin de protéger les occupants.

Diagnostic de performance

Le diagnostic de performance énergétique est basé sur la consommation énergétique de la maison, le document est valable 10 ans et peut être refait en cas de travaux. Il est calculé en fonction de la facture de consommation. Installez de nouveaux équipements pour limiter la consommation d'énergie. Il faut savoir que les appareils de chauffage d'aujourd'hui consomment moins d’où l’intérêt de changer les anciennes installations.

Diagnostic gaz

Le diagnostic gaz est valable 3 ans et se fait par un contrôle visuel pour la sécurité des occupants. Cependant, pour les installations de moins de 15 ans, une vérification doit être effectuée. Afin de diagnostiquer les termites sur les immeubles, il est nécessaire de vérifier les éléments en bois. Sa période de validité est de 6 mois. Il s'agit généralement de zones classées à risque.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide