Qu’entend-on par débistrage de cheminée?

  • 30 juin 2021
Qu’entend-on par débistrage de cheminée?
Quand on parle d’entretien de la cheminée, nous pensons souvent à son ramonage. Pourtant, les travaux peuvent également consister au débistrage du conduit. Cette opération est en général entreprise pour compléter le ramonage. Justement, nous allons voir les principaux points à connaitre sur ce procédé. Découvrez

Dans quel intérêt procéder au débistrage de sa cheminée

Concrètement, le «bistre» est la couche de goudrons dure et épaisse qui recouvre la paroi du conduit de la cheminée. Sa teneur en eau est importante et elle est chargée de particules de carbone et d’huile. Cette matière s’oxyde aisément quand elle entre en contact avec l’air.   Il faut impérativement enlever le bistre, car il met en danger la sécurité de l’habitation. En effet, il peut facilement brûler pendant la combustion. Ce qui peut par conséquent occasionner des feux de cheminée. Pour le nettoyage de vos conduits, l’idéal est de faire appel à un ramoneur.  En outre, le dépôt de bistre est essentiellement engendré par une mauvaise isolation du conduit. Le choc thermique provoqué par la chaleur des fumées et la froideur du conduit est à l’origine d’une condensation. A son tour, cette dernière produira des bistres et des goudrons.  Les couches de bistres résultent également du conduit surdimensionné, d’un feu mal allumé ou encore de la combustion d’un bois mal adapté. 

Dans quels cas envisager le débistrage de sa cheminée

Il faut impérativement procéder au débistrage d’une cheminée dans deux cas. Ici encore, le recours aux services d’un ramoneur agréé est vivement recommandé.   D’une part, le débistrage est obligatoire si vous souhaitez installer un tubage dans un conduit maçonné. C’est là un moyen d’optimiser l’étanchéité et l’isolation de ce dernier.  D’autre part, il faut prévoir le débistrage dans la mesure où la couche de goudron est devenue trop dure et qu’un simple ramonage ne permet plus de l’éliminer. En principe, on procède au débistrage tous les 10 ans après avoir ramoné la cheminée.  Attention! Ce procédé concerne uniquement les conduits maçonnés. Il faudra se servir d’une bûche de ramonage pour un tubage rigide ou flexible. 

Comment se débarrasser de la couche de bistre dans le conduit

Pour le débistrage de votre cheminée, nous vous préconisons de vous adresser à cette entreprise de debistrage de cheminée dans le Pas de Calais. Selon l’épaisseur du bistre à supprimer, ce professionnel peut mettre en œuvre deux solutions.  Dans la mesure où la couche de la couche de bistre est peu épaisse, il utilise une poudre chimique pour l’enlever et cela suffit. C’est un produit qui va ramollir le bistre. Celui-ci devient alors plus friable et plus cassant.  En revanche, si la couche de bistre est épaisse, il se servira d’une débistreuse pour l’extraire. C’est un appareil électrique qui, par une action rotative de sa tête, va faire tomber les résidus de goudrons et de suies qui se trouvent dans le conduit.  Il est plus efficace d’utiliser la débristreuse. Cet outil permet d’enlever plus de 90 % des dépôts de goudrons.  Pour conclure, le débistrage est l’opération qui consiste à éliminer la couche de goudrons et de suies épaisse qui se trouve dans le conduit de la cheminée. Elle est entreprise lorsqu’on envisage de mettre en place un tubage dans un conduit maçonné. Néanmoins, le débistrage de cet équipement est surtout nécessaire pour assurer la sécurité de l’habitation et de ses occupants. Pour sa réalisation, il est préférable de solliciter l’aide d’un ramoneur professionnel. 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide