Louer simplement son engin BTP via Tracktor

  • 19 août 2019
Louer simplement son engin BTP via Tracktor

Il est désormais facile de louer un engin pour le BTP ou une machine pour l’industrie sans perte de temps. Une start-up, Tracktor, à travers son site internet, vous permet de choisir un ou plusieurs engins et de l’exploiter en location pendant la période voulue. Elle s’occupe de la logistique pour les clients (professionnels et particuliers).

Louer rapidement un engin de chantier

Le principe est simple : aider les particuliers et les pros du bâtiment et les industriels à louer rapidement les engins pour leurs chantiers. L’entreprise a opté pour la réservation personnalisée et la livraison se fait directement sur le terrain. Elle possède un service client qui s’occupe, grâce à un système de suivi, à sécuriser les engins. Vous vous inscrivez gratuitement sur le site. La compagnie a des filiales dans de nombreuses grandes villes comme Lille, Nantes, Bordeaux, Lyon et Paris. Tout ce que vous devez faire, c’est de rechercher le matériel nécessaire, sélectionner le produit et faire la réservation. Un conseiller vous suit avant, pendant, et après l’opération pour que tout se passe bien. Autre avantage, l’annulation et le changement sont des opérations sans frais, les prix « raisonnables » selon les dires des partenaires et des dirigeants.

Une entreprise à votre service

Besoin d’une nacelle pour une durée limitée ou d’un autre engin de BTP, sans faire de contrat ou de négocier le prix ? C’est l’objectif poursuivi par la jeune compagnie Tracktor. C’est une plateforme en ligne qui recense environ cinquante loueurs, ce qui équivaut à plus de 10 000 machines dans son catalogue pour les travaux de BTP. La plateforme a une moyenne de 1000 clients tous les mois. La société veut abolir le processus complexe et lourd utilisé jusque-là.

En fait, louer un engin de chantier pour une entreprise est vraiment chronophage. Il doit commencer par comparer les prix entre les loueurs avant d’aller négocier. Le marché compte plus de 3000 acteurs, on se retrouve rapidement avec de nombreux prix de divers fournisseurs. Du côté des sociétés de location, gérer les documents constitue un frein à l’évolution du chiffre d’affaires. Les machines sont parfois sous-exploitées et il n’y a qu’un devis sur dix qui débouche sur un contrat formel.

Amer, le PDG de la compagnie est un ingénieur qui, pendant 4 ans, travaillait dans le BTP, avant de s’allier avec Julien Mousseau pour créer cette entreprise. Pour faire évoluer la plateforme, ils ont recruté Laura Medji, un ingénieur spécialisé en informatique. C’est le chaînon manquant côté technique, car la plateforme utilise un outil de matching afin d’identifier l’équipement à partir des critères de l’utilisateur : qualité de service, distance par rapport au chantier, disponibilité.

La plateforme envoie automatiquement un devis, le bon de commande, le contrat et la facture. La compagnie s’octroie une commission de 10 % à chaque transaction conclue, ce qui permet à son chiffre d’affaires d’évoluer de 20 % tous les mois. Sa première levée de fonds fut en 2017 avec 700 000 €, mais elle va bientôt se lancer dans une deuxième opération. Ces nouveaux financements vont l’aider à renforcer son département R&D et investir abondamment dans le marketing. Actuellement, l’entreprise a 17 salariés et souhaite doubler ce nombre dans un an.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide