Astuces pour financer son déménagement

  • 22 janvier 2020
Astuces pour financer son déménagement

Un déménagement engage d’importantes dépenses. Il faut régler le transporteur et différents prestataires. Les locataires doivent encore verser une caution ou faire des travaux. Heureusement, il existe des astuces pour alléger les charges liées au changement de maison.

Financer le déménagement par son employeur ou la CAF

Les employés dans le secteur peuvent bénéficier d’une aide lorsqu’ils déménagent pour des raisons professionnelles. Plusieurs options sont à envisager. La première découle des conventions collectives. Il faudra vérifier si les accords régissant le domaine d’activités stipulent des contributions. Concrètement, le salarié doit contacter le responsable des ressources humaines pour s’informer sur ses éventuels droits à une aide. L’initiative Mobil Pass est destinée aux entreprises de plus de 10 personnes. Ce système prévoit un financement en cas de changement de maison motivé par le travail. Le requérant est convié de se renseigner auprès d’Action Logement, l’entité chargée de redistribuer les subventions. Une autre alternative consiste à se rapprocher du conseil départemental. Cette collectivité dispose d’un fonds de solidarité destiné aux personnes à la situation précaire. La caisse d’allocation familiale peut aussi être sollicitée. La CAF attribue une contribution au relogement.

Solliciter une aide attribuée aux fonctionnaires et les retraités

Les fonctionnaires jouissent d’une indemnité relative au déménagement. Cette aide de l’État est activée en cas de changement de résidence pour cause de mutation professionnelle. Dénommée ICR, ce coup de main de la part du gouvernement comprend un montant forfaitaire. L’administration centrale prend également en charge le transport de son agent et de sa famille vers le nouveau lieu d’affectation. Dans le cas des militaires, la somme dépend de l'ancienneté dans l’armée. Pour les fonctionnaires en général, le volume de marchandises subventionnées est limité. Le nombre d’enfants et d’autres renseignements sont à transmettre aux supérieurs hiérarchiques plusieurs mois avant le jour J. En ce qui concerne les séniors, la caisse de retraite attribue une forme de participation. Quelques conditions d’éligibilité doivent être respectées. Il faudra directement consulter le bureau des allocations pour en avoir le cœur net.

Souscrire à un prêt ou faire appel au système D.

Parfois, le recours à un emprunt bancaire est inévitable pour changer de domicile. Cela devient indispensable pour couvrir d’importantes dépenses. Un prêt personnel devrait convenir puisqu’il ne requiert aucune justificative ni longue formalité. La somme octroyée reste tout de même limitée à 3 000 euros. Pour bénéficier d’un montant plus conséquent, il faut demander un crédit à la consommation. Cette offre est attribuée sous certaines conditions, notamment une enquête de solvabilité positive. Parfois, les banques accordent un crédit spécifique au déménagement. Les personnes qui souhaitent s’expatrier à l’extérieur doivent s’informer sur les financements possibles dans le pays d’accueil. Il faudra par exemple se renseigner sur le taux hypothécaire Belgique. Ce voisin de l’Hexagone dispose d’un système bancaire similaire à celui de la France. Souscrire à un prêt sur place devient possible lorsque les formalités sont respectées. Quand les financements sont difficiles à avoir, il reste le déménagement par ses propres moyens. Il est aussi envisageable de solliciter l’aide des proches. Enfin, certaines personnes n’hésitent pas à se débarrasser des affaires qui ne servent plus.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide